elle y voit rien!

Publié le par Julia Brandeau

 Résumé: Je lui fais comprendre que le formulaire Money Gram (le mugu brain breaker) que je lui ai envoyé est parfaitement autenthique




SUJET: Fais vite l'envoie......

Mon Cher Ange Georges,
 
Je me suis rendu très tôt ce matin dans l'une des rares agences de money gram ici a abidjan.
car je ne savais pas comment remplir le forumulaire et ils m'ont dit que je n'ai rien a remplir si je doit recevoir de l'argent.
Seulement de te donner les informations pour que tu puisses faire l'envoie et me communiquer le numéro d'envoie et le mot de passe.
S'il te plait trouve une solution
 
Voici toutes les informations dont tu auras besoin
 
NOM       :  KOUAME
 
PRENOM :  AYA CLEMENTINE
 
ADRESSE: 12BP 242 ABIDJAN 12
 
VILLE       :  ABIDJAN  
 
REGION   :   LAGUNES
 
PAYS       : COTE D'IVOIRE
 
 
Bisous je t'embrasse j'attend te lire au plus vite.....
Ton Bébé , fait vite car le gerant dit qu'il est maintenant decider a me vider ce vendredi.
je sais que tu m'aimes et que tu veux m'aider donc , fait vite l'envoie pour que je soit liberer. 

 



 dans la peau de

SUJET:je veux vite te lire

Mon petit bebé:

Merci pour ton message. Visiblement les employés de Money Gram à Abidjan
n'ont aucune idée de ce qu'il se passe ici aux etats unis, et c'est
normal parceque l'afrique est tres loin de l'Amerique. Ce sont des pays
differents avec des lois differentes.

Aux etats unis, depuis les attaques terroristes du 11 Septembre, ils ont
créé le "Patriot Act", une série de nouvelles lois qui controlent tres
strictement tout plein de mouvements, non seulement de personnes, mais
aussi de fonds. Le gouvernement americain a mis en place cette procedure
simplement pour eviter que les gens envoient de l'argent pour financer
des groupes terroristes. C'est une affaire tres serieuse, mais c'est
normal que a abidjan n'ayant pas eut ce genre de problemes, les gens ne
soient pas au courrant.

Gros bisous.

reponds moi vite

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article