Lourdes peines de prison pour les auteurs d'une grosse affaire d'escroquerie

Publié le par Julia Brandeau

 
La justice nigériane a condamné à de lourdes peines de prison les deux principaux accusés dans la plus grosse affaire d'escroquerie jamais organisée dans le pays, et qui avait conduit une banque brésilienne à la faillite, a rapporté samedi la presse nigériane.

Le banquier Emmanuel Nwude a été condamné à 25 ans de prison ferme et son complice, l'homme d'affaires Nzeribe Okoli, à 12 ans de détention, par la Haute cour de justice d'Ikeja, un quartier de Lagos, la capitale économique du Nigeria.


Les deux escrocs avaient réussi à extorquer 242 millions de dollars, entre avril 1995 et janvier 1998, à une banque brésilienne de Sao Paulo, la Banco Nordeste, ce qui avait conduit l'établissement financier à la faillite.

Le juge Joseph Oyewole, qui préside la Haute cour de justice d'Ikeja, a voulu "imposer des sanctions qui signaleront fortement à la société que le crime ne paie pas et que certains comportements sont tout bonnement inacceptables", indique le prononcé du jugement, cité par le quotidien Vanguard.

"Il est en effet très triste que les activités des accusés aient non seulement conduit à l'écroulement d'une banque dans un pays étranger, mais ait aussi apporté la misère à beaucoup de personnes innocentes", poursuit le texte.

Selon la presse, les deux hommes devront également verser d'importantes sommes, estimées à 121,5 millions de dollars, à l'Etat fédéral et une partie des biens de leurs sociétés vont être saisis, pour dédommager le propriétaire de la banque, Nelson Sakaguchi.

Une autre accusée, Mme Amaka Anajemba, avait déjà été condamnée le 15 juillet dernier à 30 mois d'emprisonnement dans le cadre de la même affaire.

Lors du procès, qui a duré 15 mois, les accusés ont d'abord plaidé non-coupable, avant de se rétracter et reconnaître les charges présentées par l'accusation.

Les trois principaux inculpés étaient accusés d'avoir dupé entre 1995 et 1998 le directeur financier international de Banco Noroeste, qui a procédé à plusieurs versements importants avec la promesse d'un pourcentage sur un contrat portant sur la construction du nouvel aéroport international de la capitale nigériane. La banque brésilienne avait fait faillite en 2001.

Lorsque les créanciers de la banque avaient lancé une procédure civile à Londres pour obtenir un dédommagement, l'audit avait révélé un trou de 242 millions de dollars (193 millions d'euros) dans les comptes, correspondant à des transferts vers les comptes des principaux suspects.


Source: LE MONDE

Publié dans General

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Pierre 01/07/2006 03:17

Je trouve interessant votre mention de cloaking des sites de fausses banques car je vient tout juste de lire sur le sujet ou il y avait 5 fausse banque de Cote d'Ivoire, utilisant chaquune le cloaking et etant tous sur le meme site d'espace web gratis. Et l'idiot croyant que le cloakink camouflait totalement l'hebergenent, y avait mis ses coordonnés personelle. Le site est http://www.fraudwatchers.org/forums/showthread.php?t=2269cela vaut la peine de lire car c'est extrement interessant. Surtout l'information de l'autheur de ces fausse banques et sa connection apparente a une artiste connue, d'apres ce que j'ai pu lire sur ce le web

wapup 19/11/2005 23:56

je pige pas comment ils ont fait pour voler 242 millions de $, (je suis pas banquier) mais je pense pas que de telle somme circule sans enquete et tout le trala habituel.

Deja que pour faire un credit (dans une vraie banque) de nos jours, il faut pas mal de paperasse.

Ensuite personne à verifier au sujet de la construction d'un aeroport international ?

J'trouve que tout ça sent vachement le poisson pourrie... et qu'ils sont surement pas que 3 dans le coup surtout pour 242 millions.

J'veux bien me taper 12 ans de detentions si on m'en verser la moitié à ma sortie :p